Qu'est-ce que c'est ?

L'aide au répit permet aux proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie de se reposer ou de dégager du temps.

Selon l'article L113-1-3 du Code de l'Action Sociale et des Familles (CASF), le proche aidant est le conjoint de la personne âgée, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent ou un allié, définis comme aidants familiaux, ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables, qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne.

Le Département des Côtes d'Armor finance des solutions de répit dans le cadre du plan d'aide d'APA :

  • L'hébergement temporaire : il s'agit d'un hébergement provisoire qui répond à des besoins ponctuels. Il constitue une alternative du domicile pour les familles qui s'occupent de personnes en perte d'autonomie. Cet accueil s'effectue dans des structures disposant de places d'hébergement temporaire autorisées en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (Ehpad), résidence autonomie (ex Ehpa) ou famille d'accueil.
     
  • L'accueil de jour : il concerne les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées. Les structures, proposant cet accueil, peuvent recevoir les personnes âgées à la journée ou à la demi-journée, et permettent d’aider les familles en les accompagnant dans la compréhension des maladies et des symptômes qui y sont liés. L'accueil de jour permet également de contribuer à maintenir et à préserver l'autonomie de la personne âgée. Cette solution de répit offre une étape intermédiaire entre le « chez soi » et la vie en institution permettant ainsi une adaptation à la collectivité.
     
  • Les heures d'aide à domicile de soutien à l'aidant : des heures de soutien à l'aidant sont attribuées, en fonction des besoins d'accompagnement, principalement aux bénéficiaires ayant des troubles cognitifs (maladie d'Alzheimer ou apparentées) et dont le proche aidant apporte une aide de manière régulière et fréquente dans l'accomplissement des actes ou des activités de la vie quotidienne.
Activé
Pour qui ?

Les personnes concernées par le droit au répit sont les bénéficiaires de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) ayant des proches aidants, qui assurent une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche, et qui ne peuvent être remplacés pour assurer cette aide par une personne de l’entourage.

Activé
Comment ?

Pour solliciter une aide au répit, une demande de révision d'APA doit être déposée au service APA du Conseil départemental. Une évaluation de la situation et des besoins sera ensuite réalisée.

Le CLIC peut être sollicité pour des demandes de renseignements.

Contacts

Direction des personnes âgées et personnes handicapées - Service APA
9 Place du Général de Gaulle - CS 4237 - 22023 Saint-Brieuc Cedex 1